:: Le choixpeau magique :: Répartition :: Les répartis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Yu So Reo do you speak oreo

Kyubi
avatar
Alohomora
26/3/2018, 3:20 am
Yu So Reo
❝ Surnom : Il en eu plein, pas vraiment de bon goût dans le passé, comme le petit, le mioche, le bambin, le problème sur pattes, le boulet ou encore, la relève de la p*te. Mais maintenant, on l'appel souvent par des surnoms simple tiré de son prénom, So ou Leo/Reo.┊ ❝ Âge : Le garçon est près à quitté la décennie, bien qu'il n'a pas encore atteint la vingtaine, il a tout juste 19 ans.┊ ❝ Date & lieu de naissance : Reo est né le soir d'un jour venteux, vers la fin de l'automne, alors que l'hiver arrivait à grand pas, il voit le jour un 13 décembre dans la ville portuaire de Busan ┊ ❝ Nationalité : N'ayant jamais quitté son pays de naissance, le garçon est coréen jusqu'au bout des ongles.  ┊ ❝ Origine : à sa connaissance, il n'a pas d'autre origine que coréenne, même s'il se peut que dans un passé très lointain, le sang d'une personne étrangère est pu se mêlé au sang du pays.  ┊ ❝ Coeur à prendre ? : ça dépend des moments, c'est un Don Juan version coréen, mais au fond, son cœur appartient déjà à quelqu'un sans qu'il ne le sache encore, n'étant pas des plus perspicace sur ce sujet.┊ ❝ Métier / Année d'études : Le garçon est la depuis un petit moment déjà, il attaque de pied ferme sa sixième année d'étude, prêt à conquérir les bonnes notes !┊ ❝  Sang : né d'un père sorcier, et d'une mère moldu, le gamin se retrouve avec un sang mélé. ┊❝ Groupe : Kyubi❝ Baguette : le garçon à reçu une baguette en sureau qui renferme en elle un cœur en plume phénix, le tout mesure 25 cm, 1/7 de sa propre taille, cette conversion mathématique l'amuse, parce que ça donne des mesure sans décimale, et il n'aime pas les chiffres avec décimale.  ┊ ❝ Epouvantard : il a peur de la part sombre des gens, il est effrayé par la noirceur des êtres-humains, de leur regard inquisiteur et les personnes tactiles qui cherche plus que de l'affection, sans qu'il en est envie, mais en réalité, il a peur de lui-même, d'être démuni devant l’adversité, il a peur de ne plus savoir se protéger des autres, de la vie en elle-même, de lui quand il était enfant, face au adulte inquisiteur, de lui avec cette peur et cette envie de disparaître qu'il avait ressentie bien des années dans le passé.  | ❝ Patronus : guépard ||  ❝  Signes distinctifs : demi-elfe, son grand-père était un elfe, son arrière grand-mère aussi, ça semblait la tradition dans la famille, jusqu'à que son père casse celle-ci en se mariant à une moldu. | ❝ Animal de compagnie : un chat Bengale pourtant le nom de Kyû, mais So Reo à plus tendance à l'appeler « le chat » ou « Neko ».
“ Anecdote, parce qu'on aime le croustillant
Citation stylé pour mettre dans l'ambiance ”
En dehors de son épouvantard, Reo à une peur bleue du vide et des insectes… Et un peu des vaches. Des peurs un peu ridicule qu'il ne cache pas, mais il ne le crie pas sur tous les toits.  ϟ Il adore changer les couleurs de ses cheveux et se fait donc souvent des colorations, cela passe par n'importe qu'elle couleur, n'important quand, autant qu'il le souhaite. Après tout, maintenant, il vit au crochet de son père fortuné, il peut se le permettre.   ϟ Son péché mignon est la fraise, il adore ce fruit et tout produit à base de celui-ci. Il avouerait aussi aimer la glace menthe-chocolat presque autant que la fraise.  ϟ Avec d'anciens amis, il a déjà testé quelques produits illicites, mais il n'a pas vraiment apprécié, alors il ne l'a pas fait plus de deux ou trois fois pour rire avec ses potes. Par contre, il a un certain penchant pour l'alcool et la cigarette bien qu'il essaye d'arrêter celle-ci. Cependant, il ne refusera pas un verre lors d'une soirée, ne faisant pas vœu d’abstinence pour cela.  ϟ Depuis qu'il vit chez son père, du moins sous sa garde, il apprend à jouer du violon, il s'en sort pas trop mal, et ça le détend quand il est trop tendu ou énervé.   ϟ En arrivant chez son père, il a découvert un demi-frère et une demi-sœur, qu'il n'a jamais pu s'encadrer, après tout, il avait eu un père toute leur vie, et lui arrivait comme un cheveu sur la soupe, chez un paternel qui l'avait abandonné. Étonnement, ce sentiment fut réciproques. ϟ Son objectif pour le moment est de devenir dresseur de dragon. C'est ce qu'il le motive dans ses études, n'ayant pas trouvé d'intérêt pour autres choses, où alors un des métiers autour de tous ces animaux fantastiques.  ϟ Il n'a jamais parlé à personne de son passé, tout le monde croit qu'il a eu une vie de prince chez son père, à user comme bon lui semble de l'argent de la famille, une vie sans vague, rubis sur l'ongle, c'est ce qu'il a raconté en arrivant, et il a gardé cette version officielle. Sa famille ne dit rien, après tout, ils ne veulent pas voir leur réputation entachée par le fils d'une prostituée en prison. Et à part eux, personnes ne le sait, le garçon peut alors dormir sur ses deux oreilles sans que les rumeurs viennent encore foutre sa vie en l'air.    ϟ Il adore lire et écrire, d'ailleurs, il s'est lancé dans l'écriture d'un livre en secret, qu'il continue pendant son temps libre, espérant le finir bientôt, même s'il n'est pas pressé et qu'il préfère prendre son temps pour le peaufiner.  ϟ Reo aime la pluie, il aime rester dehors sous la pluie, parfois avec parapluie, parfois sans, il trouve que c'est apaisant et calme. ϟ  Un jour Kyû, le chat de So, est arrivé avec un caleçon de sun han dans la bouche, surprenant le demi-elfe qui c'était demander ce que son chat faisait avec ça. Il s'était alors disputé avec son animal de compagnie pour le récupérer, seulement, dans la bataille final, il ne s'est plus comment, il s'était retrouvé le caleçon sur la tête, et c'est à ce moment-là que le propriétaire du sous-vêtement avait choisi pour rentrer dans la chambre... ϟ  
“ Caractère, pour mieux apprendre à se connaitre
Tu n'es rien d'autre qu'un chat sauvage apeuré”
So Reo n'est pas un garçon facile à vivre et à supporter. Il a un fort caractère et ne le cache pas, bien au contraire, il le montre bien, n'ayant pas la langue dans sa poche, il dit ce qu'il pense haut et fort, que ça gène ou non, la franchise n'est pourtant pas toujours bonne, mais il ne semble pas l'avoir compris. En plus, on peut lire sur son visage ce qu'il ressent vraiment, ne cachant pas les rires, qu'ils soient moqueurs ou non, la colère, la détermination… La seule chose qui ne transparaît sur les traits fins de son visage est la tristesse et sentiment apparenté qu'il a appris à cacher avec le temps. 

Il est aussi un véritable coureur de jupon, autant du côté féminin que masculin, même s'il avouerait franchement préférer les hommes. Il a eux de nombreuses conquêtes, mais là non plus, si on le lui demander, il ne cacherait pas le fait de n'avoir jamais été vraiment amoureux de quelqu'un, n'ayant pas connu quelques choses de différents qu'un simple coup d'un soir. Il fait surtout ça par satisfaction de plaire, et parce que ça l'occupe, et évite aussi d'avoir à faire ces petites affaires tout seul. Le garçon est un peu apathique, ce qui explique qu'il n'a aucun mal à larguer ces conquêtes éphémères et à parler sans filtre, n'aimant pas prendre des pincettes, ne le faisant que pour ses amis les plus proches, avec qui il se montre un peu plus emphatique. Parce que bien qu'un peu farceur et emmerdeur, avec ces amis il devient plus humain, un peu moins con qu'à l’accoutumé, devenant même protecteur et légèrement possessif. Il en reste pas moins capricieux et têtue, voulant avoir ce qu'il veut, n'aimant pas vraiment qu'on ne lui dise non, sûrement que le gamin juge qu'on lui a trop refusé de chose dans son enfance pour qu'on le restreigne encore à ce que les autres veulent. Et quand il est déterminé, il est difficile de lui faire changer d'avis, usant de tout les stratagèmes possibles et inimaginables pour arriver à ces fins. 

C'est une vrai pile électrique, et déteste s'ennuyer, il faut toujours qu'il trouve une activité à faire, sinon, il peut facilement être irritable, n'étant pas du genre à apprécier tourner en rond. Cependant, il a une capacité de concentration assez court, ce qui fait qu'il se lasse vite des activités qu'il fait, alors parfois, il s'occupe en embêtant son monde, il est assez farceur, et il n'hésite pas non plus à provoquer les autres, juste pour ne pas s'ennuyer. 

C'est un garçon tactile avec ses proches, moins avec les inconnus si on oublie ce qui passe sur le plumard, au fond, quand il vous apprécie, il donne beaucoup d'affection, et passe beaucoup de temps avec les personnes les plus proches, bien que peu nombreux, le garçon étant méfiant, n'accordant pas vraiment sa confiance aux premiers venus, il faut du temps pour l'apprivoiser le gamin un peu sauvage, qui n'hésiterait pas à montrer les crocs. Cela vaut tout de même pour ceux qui l'a déjà adopter autour de lui, rancunier, il déteste la trahison, et si une personne qu'il aime beaucoup lui fait un sale tour, il pourra d'ors et déjà oublier Reo, et partir la queue entre les jambes, car celui-ci pourrait bien rentrer dans une colère noire. 

Mais après, cette carapace doit sûrement cacher une personne bien plus sensible qu'il n'y paraît, qui a un peut peur d'être déçu par les gens, et qui se protège tout seul de la vie qui peut parfois être cruelle. .
Pseudo : MinMin | Âge : 19 ans | Fréquence de connexion : autant que mon emploi du temps me le permettra | Comment as-tu découvert le forum ? : une adorable admin du nom de orion ~ | Code du bottin : Ecrire ici | Commentaire : plein de luv ~

Code:
<b>Park jimin (jimin, BTS)</b> as <i>Yu So Reo</i>
Revenir en haut Aller en bas
Kyubi
avatar
Alohomora
26/3/2018, 3:23 am

“ Histoire, passé présent futur, c'est à toi d'écrire
Tu aurais du ne jamais exister”
So Reo est né il y a dix-neuf ans, un soir de décembre, alors que le vents soufflait sur la ville portuaire, que la lune commençait doucement son ascension dans le ciel, et que les milliers d'étoiles illuminaient le ciel quand les nuages les laissaient luire aux yeux des quelques personnes qui levaient la tête vers le ciel couvert. Il ne savait pas vraiment s'il avait eu de la chance de voir le jour, ce qui est sur, c'est qu'il aurait bien changé de famille, et bien qu'il était encore trop petit pour comprendre quoique ce soit, où de se soucier des problèmes qui font une vie, cela ne l'empêche pas de le penser dans le présent. Son père et sa mère s'étaient marié un an avant sa naissance, et avaient divorcé dans l'a foulé, à l'annonce de la grossesse de celle-ci. Il était donc né dans une famille monoparentale, son égoïste de père ayant préféré fuir ses responsabilités la queue entre les jambes. Seulement, si lui avait des tunes à ne plus savoir quoi en faire, sa mère elle, qui avait annoncé la bonne -ou mauvaise selon les points de vue- nouvelle après le délai d'avortement, devait alors s'occuper d'un bambin sans en avoir forcément les moyens. Elle avait ramené l'enfant chez elle, un pauvre taudis un peu insalubre, mais au loyer abordable pour une personne comme elle. Aujourd'hui encore, il se demande comment il avait peu survivre dans un tel lieu, ça puait la moisissure et l'humidité, en plus, il ne faisait pas très chaud, son budget ne lui permettant pas de laisser tourner le chauffage bien longtemps. Il se demande comment il n'est pas tombé malade dans un tel lieu, surtout en sous-alimentation pas vraiment approprié pour un nourrisson en pleine croissance. Mais le fait est qu'il avait grandi sans vraiment de séquelle, autre qu'un corps un peu trop menue pour son âge. 

Il avait passé les trois première années ainsi, elle a jonglé entre son boulot de serveuse à mi-temps qui ne payait pas vraiment assez pour deux personnes, et lui dont elle devait s'occuper seul, ayant coupé les ponts avec sa famille depuis bien longtemps, et aussi cruelle que ça puisse paraître, So Reo vous dira que c'est bien fait pour elle, qu'elle comprend ses grands-parents d'avoir mis dehors une rater comme sa mère. Elle n'avait rien réussi, même ne pas garder son mari avec elle, même pas un diplôme qui déboucherait sur un boulot acceptable pour les sortir de cette situation. Mais à trois ans, ça, il ne le pensait pas encore, il était bien trop petit pour comprendre, pour savoir que ce n'était pas normale. 

C'est à quatre ans que tout change, il peut se débrouiller seul, du moins, plus que les premières années, alors sa mère s'occupe de moins en moins de lui, ramène de plus en plus d'hommes chez elle, l'obligeant à rester enfermé dans sa chambre sans faire de bruit, lui laissant juste quelques jouée pour s'occuper, à défaut d'avoir une télé pour le divertir. À cet âge-là, il ne comprenait pas vraiment ce qu'il se passait, mais sa mère avait recommencé un boulot qu'elle avait quitté en se mariant, elle se prostituait, pour arrondir les fins de mois, c'était de l'argent sale, mais facile, là où elle avait toujours été cherchée dans sa vie pour avoir un semblant de vie. Elle avait seulement attendu que son bambin puisse vivre seul dans la maison sans elle une ou deux heures. 

Il avait compris petit à petit, et même si cela permettait à la femme de payer pour qu'il aille à l'école dés que se fut possible, il ne dit rien des va-et-vient d'homme de tout âge chez lui. Et il vit un peut seul, sa mère ne l'aidant que pour les repas et le bain, où pour le conduire et le chercher à l'école, laissant le gosse s'occuper seul, tant qu'il restait dans sa chambre sans la déranger. Et s'il osait venir la déranger quand il y avait un client, où qu'elle en attendait un, elle se transformait en furie, l'engueulant en l'insultant, et parfois quelques coups partaient dans l'énervement du moment, sans que ça décourage le gamin qui se retrouvait alors régulièrement dans cette situation, à faire face aux injures d'une mère injuste.

Ceux jusqu'à ses dix ans, alors que le gamin commençait à changer physiquement, à développer son corps d'adolescent, alors que déjà quelques muscles apparaissaient, ayant depuis le temps trouvé comment trouver à manger pour arranger ses problèmes de sous-alimentation, il pouvait surtout dire merci à son meilleur ami, qui lui payait aussi l'accès au bâtiment de sport, pouvant ainsi apprendre à danser avec son ami, ainsi qu'à jouer au basket. Lui sculptant assez le corps pour être un tant sois peu attirant, et pour attirer le regard de quelques clients malsains, quand il jouait encore les insolents avec sa génitrice, dans l'intention de lui faire remarquer qu'aux dernières nouvelles, elle avait un fils. Assez grand pour qu'un soir, ils attendent à travers la porte une discussion avec « l'agent » de sa mère lui dire que si elle voulait un peu plus d'argent, il faudrait penser à le mettre lui sur le marcher, mais avant d'attendre la réponse, le gamin était parti pleuré dans sa chambre. Encore une fois, il avait envie de disparaître, de ne plus avoir existé, de partir. 

L'affront fut encore plus rude, quand un soir alors qu'il révisait sans rien demander dans sa chambre un de ses nombreux devoirs maisons, un homme d'une vingtaine d'années était rentré dans sa chambre, sans qu'il comprenne vraiment pourquoi. La seule chose logique qu'il avait trouvé à dire, c'était « vous vous trompez de chambre, la p*te, c'est la chambre à côté. » En pointant le mur avec son stylo qu'il tenait en main pour désigner la pièce à côté, avant de reprendre le bout du stylo pour le mordiller à son habitude, l'aidant à réfléchir et à détresser, afin de continuer son devoir qu'il avait de mal à comprendre. Seulement, celui-ci avait ferme la porte derrière lui sans sortir de la pièce, assurant qu'il ne se trompait pas. Le gamin irrité de ne pas pouvoir être tranquille pour bosser, avait juste soupirer dans l'intention de bien signifier qu'il allait s'énerver s'il continuait, et qu'il n'était pas patient, avant de l'ignorer et de continuer à chercher la réponse à son problème. Seulement ça avait fini bien autrement qu'il ne l'avait espéré. Ce n'était pas allé jusqu'au bout, mais il avait bien eu le temps de profiter de l'avant-première, le gosse trop surpris pour réagir dans un premier temps, mais avait finit par refroidir l'envahisseur d'un bon coup de tête et d'une rencontre incongrue entre le pied de sa chaise de bureau et l'entre-jambe du pervers.

Ça continua un an et demi ainsi, avec ses horribles tentatives que le garçon avortait pour le malheur de sa mère et ses clients, ainsi que de l'agent pas vraiment content des plaintes. Mais le gamin avait déjà un caractère à ne pas prendre avec des pincettes, et il savait se défendre, plus que ne l'aurais voulu sa mère. Non pas que d'autre était revenues, mais sa mère tentait de le convaincre, appâtée par l'appât du gain, puisque pour elle, ça avait toujours marché, même si cela était refusé catégoriquement, trop dégoûté par ce métier.


Ce fut ainsi pendant six mois, jusqu'à que son meilleur ami ne découvre les pratiques peut commune de la mère, en allant vite en besogne en accusant le gamin de faire de même. Il avait été tout aussi dégoutté que lui par rapport à ces pratiques, seulement, il ne s'était pas attendu que celui-ci brise leur amitié en le prenant de haut et en le rapportant à tout son entourage de fausse rumeur, devenant alors le bouc émissaire de l'école. Il s'était alors enfermé dans sa chambre. Fort heureusement, un mois plus tard les services sociaux qui avaient été mis au courant, il ne sait comment, étaient venue le chercher pour le sortir de cette maison de fous. Sa mère avait été arrêté et condamné à trois ans de prison, et la personne qui s'occupait de lui désormais avait retrouvé la trace de son père, un riche PDG de Séoul, qui avait étonnamment accepté de l'accueillir chez lui.  

Le changement fut incontestable, il vivait dans une grande maison, il avait de l'argent, il eu droit à une des meilleurs écoles du quartier, et avait tout ce qu'il voulait. Et comme il en voulait autant à son père qu'à sa mère de les avoir abandonnés, il n'hésite pas sur les dépenses, devenant un petit prince capricieux prêt à laver son honneur, bien décidé à ne plus être l'enfant démunie qu'il avait été, ne se laissant plus marcher sur les pieds, ne faisant plus de compromis, enfermant son passé dans un coin très reculé de sa mémoire, ne voulant plus penser aux douze premières années de sa vie. Même si cela le rend encore plus rancunier vis-à-vis de son père. Parce que s'il ne s'était pas barré, il n'aurait pas subi les premières années de sa vie. 

C'est à quatorze ans qu'il intègre l'école des sorciers de Séoul, l'école Ehwa, bien qu'il soit un peu déstabilisé, ayant appris que récemment sa partie de lui qui était sorcier. Il fut rapidement aidé par de nouveaux amis, surtout un en fait, Sun Han, qu'il apprécie beaucoup, et bien qu'ils ont mis du temps à s'apprivoiser, après tout, il faut un peu de temps avant de voir à travers le mauvais caractère de So Reo, et du temps aussi pour que celui-ci accorde sa confiance. Mais cela fait cinq ans qu'il traîne ensemble maintenant, alors ils sont amis, voir meilleur ami, So Reo considérant celui-ci comme le plus proche de lui. Seulement, si lui est à sa sixième année d'études, son ami lui a fini ses années d'études à l'école, mais continue en tant que professeur. Et si Reo est content que son ami reste dans l'établissement, il a tout de même du mal à mettre une relation prof-élève entre eux, le voyant toujours comme son meilleur ami, son confident. Alors, il s'amuse toujours à l'embêter et à sans doute un comportement inapproprié envers son ami et désormais professeur. 

À côté, il joue les don Juan, même si cela lui rappel de mauvais souvenir, sans savoir pourquoi. Peut-être pour prouver qu'il peut plaire, sans être juste une marchandise pour les personnes pas satisfaites de leur vie, peut être pour se punir lui-même de supporter passer au plumard avec autant de personne différentes ou par manque d'affection. Seulement, il est sûr que ce n'est pas pour prendre modèle sur sa mère, d'ailleurs, si aujourd'hui, il la recroise quelque part, elle aura sûrement droit à son point dans la figure et ces quatre vérités en pleine face.
Revenir en haut Aller en bas
Chollima
avatar
Alohomora
Voir le profil de l'utilisateur




Ho Jae Sun
Chollima
26/3/2018, 1:28 pm
OMGGG Mais toi aussi t'as déjà fini **
Bienvenuee, manque plus que rm et on aura tous les bTS :y:





Love is like a blowjob,
if you have to force yourself it won't come
Revenir en haut Aller en bas
Kyubi
avatar
Alohomora
26/3/2018, 1:36 pm
Oui :3 la fiche est fini de a à z :3 ~
Merciii :3 oui mdrrrr ils ont vite ete pris x)

Revenir en haut Aller en bas
Directrice
avatar
Alohomora
Voir le profil de l'utilisateur




Kim Young Dae
Directrice
26/3/2018, 4:17 pm
My BOY #2 !!
Trop contente de te voir ici mon chou !
Entre elfe et fées on devrait bien s'entendre avec Orion. Si tu bosses bien en cours, évidemment !!
J'ai hâte de voir ce que vous allez nous concocter, et je veux un lien évidemment 8D




Oui...je vois...d'accord...
KYUBI !
Tu as réussi ta répartition, bravo ! Tu rejoins les rangs de kyubi, vous rejoignez vos futurs camarades et amis. N'hésitez pas à vous rapprocher de vos camarades, préfets et chefs de maison dans votre salle commune. Les administrateurs sont là pour vous aider, si besoin !

Ce n'est pas encore fini, malheureusement. Mais c'est promis, le plus difficile est passé. Chaque sorcier a sa place ici. C'est indispensable pour les nouveaux venus de s'enregistrer correctement. Vas faire un tour dans les ANNEXES, tu pourras y réserver une place dans les dortoirs de l'école ou louer un appartement, mais aussi t'inscrire aux clubs, ou faire enregistrer tes capacités spéciales.   Et parce que la vie ne vaut pas le coup d'être vécue sans amis, tu pourras venir à la rencontre des autres membres ICI et démontrer que l'union fait la force en ces temps troublés ! Crée ta VOLIERE pour garder contact avec tes amis. Mais si tu es l'un de ces sorciers qui apprécient la technologie des moldus, il t'est possible de créer un compte TWITTER, afin de garder un lien avec le monde, si tu l'acceptes, et évidemment, nous prendrons ton numéro de TÉLÉPHONE pour te contacter plus facilement. Enfin, parce que c'est important de faire vivre le forum, nous te demanderons de poster ton SUIVI RP. Ca nous facilitera la vie lors des mises à jours et ca te permettra de garder un oeil sur tes aventures ! Aventures que tu pourras consigner comme tu le désire dans ton JOURNAL. Pendant que tu y es,
je t'invite à jeter un coup d'oeil à LA BOUTIQUE, ou tu pourras dépenser tes gallions !

Voila, jeune poulain, tu es prêt à évoluer dans le monde magique de Ehwa. Seras tu un mangemort ? Seras tu un combattant de la lumière, comme l'a été l'Ordre du Phénix à son époque ? Ou es-tu un jeune élève, découvrant seulement les merveilles de notre monde ?





WINDGARDIUM LEVIOSA  
© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Professeur de potions
avatar
Alohomora
Voir le profil de l'utilisateur




Ryu Joo Han
Professeur de potions
26/3/2018, 9:09 pm
VAS Y BIENVENU A TOI FSJQKLFMJDSFSDQ CA PROMET CA VA ENVOYER DU LOURD FJDSKLQMFJSDQKLJFDSQM MERCI DETRE INSCCRIT FJDKSLQMFDS ♥️


HOLD MY BREATH

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Alohomora





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feel The Fire :: Le choixpeau magique :: Répartition :: Les répartis-
Sauter vers: